Des bonnets et écharpes en fils …recyclés !

En 2016, Provence TLC se penchait sur la possibilité de recycler les pulls et autres textiles tricotés en boucle fermée.

Toujours dans une démarche de trouver des solutions innovantes et de territoire pour valoriser nos vieux vêtements, nous avons cherché à créer une chaine de valeur cohérente dans le but de rassembler l’ensemble des acteurs de la filière.

La société Happy Chic par l’intermédiaire de sa structure « La Gentle Factory » a retenu notre attention. Ils prônent en effet les mêmes valeurs que nous : « On aime le local, bien faire, faire du bien et redonner vie ». C’est donc tout naturellement que nous avons conclu un partenariat visant à fabriquer des bonnets et écharpes en fil recyclé avec eux.

En quoi consiste le projet ?

Le projet se concentrait principalement sur les textiles en laine et acrylique qui ont une plus forte valeur ajoutée.

La première étape consitait à trier minutieusement suivant 9 catégories que nous avons définies avec nos partenaires :

  • 3 couleurs : Noir, gris moyen et bleu marine
  • 3 compositions : Laine majoritaire, Acrylique Majoritaire et un mélange des deux

Après cette étape de tri, les vêtements usagés ont été démantelés manuellement. Le but étant d'enlever les points durs (boutons, fermetures éclairs, ...) ainsi que d'exclure les polluants (différentes couleurs, étiquettes, ...).

A ce stade, les textiles sont conditionnés et prêt à être recycler.

Ils sont expédier à la "Filature du Parc" pour y être défibrer et refiler. Et enfin tricoter chez un autre partenaire du projet.

Pourquoi cette expérimentation ?

Actuellement, la grande majorité des tricots usagés français sont exportés vers l’Asie.

Engagé dans une démarche RSE, Provence TLC a la volonté de valoriser cette matière en France en recréant une filière locale d'utilisation des ces matières premières secondaires.

Quels sont les résultats ?

Le fil réalisé au cours de cette expérimentaiton obtient les mêmes résultats en therme de qualité, de résistance et d'abrasion qu'un fil issus de chutes de confection. De quoi laisser rêveur et espérer la création de cette nouvelle filière.

Economiquement, ce n'est pas viable en l'état. Grâce au soutien d'Eco-TLC, nous avons pu déterminer un barème de soutien au tri matière spécifique. Ce barème n'existe pas encore mais pourrait voir le jour prochainement.

Si tout se passe bien dans la suite du projet, les bonnets et les écharpes, confectionnés pour La Gentle Factory, pourraient être commercialisés à l'automne 2018. Affaire à suivre donc ...